Rosengart, une marque de voiture française méconnue

La Bourse de Créhange, organisée par Auto Rétro 57, se poursuit ce dimanche 8 septembre. L’occasion rêvée de découvrir les voitures du siècle dernier dont les Rosengart, une marque française des années 30 et si peu connue.

Dirk est venu de sa Belgique natale pour présenter sa fourgonnette LR2 de 1930 ayant servi à un commerçant ambulant des Pyrénées.  Photo RL

Avec son béret, ses petites lunettes rondes, ses bacchantes et ses bretelles, Dirk ne passe pas inaperçu au milieu des belles voitures anciennes exposées au gymnase du complexe sportif de Créhange. Il volerait presque la vedette aux Rosengart, « une marque française d’automobiles méconnue pour 90 % du grand public », avance Alain Wernet, président d’Auto Rétro 57.

Dirk Vermeersch, belge flamand de 65 ans, connaît bien ces modèles affublés d’une mascotte -un cheval- sur le capot moteur. En tout cas, depuis qu’il s’est mis en tête d’acheter une épave LR 44 de 1932, pour 6 000 francs belges. « C’était il y a une vingtaine d’années, situe le retraité des chemins de fer belges. Sauf que je ne suis pas du tout mécanicien, ni bricoleur… Du coup, j’ai acheté le même modèle de voiture, roulante, pour m’en inspirer et je me suis inscrit à des cours du soir de mécanique ! ».

Par Odile BOUTSERIN – 08 sept. 2019 / Républicain Lorrain